Je vous emmène en promenade....

Si je vous invite à la promenade, c'est au travers de mes tableaux, en vous incitant au fil de ces pages à y pénétrer, à y voyager.

C'est notre vocation d'artistes de vous transporter ailleurs, parfois loin de votre quotidien. De vous faire connaître des lieux que nous aimons, de traduire leur beauté et le plaisir d'y être ou d'y vivre.

Je suis un incorrigible rêveur toujours en balade puisque mon esprit s'évade dès que je prends mes pinceaux. Il s'envole dans une toile vierge avec quelques couleurs et un peu de savoir-faire.

Je vagabonde toujours à la recherche, sur le motif, d'un bel endroit où durant quelques heures je me poserai et serai tout simplement bien, en paix, épanoui.

Nomade, je pars à la rencontre d'autres cultures, d'autres paysages peuplés d'hommes et de femmes qui y vivent ou y cheminent tout comme moi. Ils me font un signe ; nous échangeons quelques paroles. Ils deviennent, croqués sur le vif, acteurs sur ma toile et lui donnent un surplus de vie.

De retour dans mon atelier à Pont-Aven, cette ville d'escale pour tant d'artistes, je me souviens de ces moments privilégiés et continue un voyage immobile et besogneux entouré de ces tableaux comme autant de fenêtres sur un ailleurs.

Alors, vous venez à moi, et parfois de très loin. Nous parlons et nous échangeons nos idées, et c'est formidable. C'est simple et tout naturel, la peinture est à mes yeux un échange avec autrui, son rôle est de nous émouvoir, ne serait-ce qu'un instant... Ou tout au long d'une vie...

Elle est mon mode universel de communication avec les gens dont j'ignore même parfois la langue ; communication dans le sens
d'une mise en commun d'un plaisir éprouvé, d'un bel instant, d'un sentiment. Quelle chance est la mienne que de pouvoir l'établir et d'en vivre !

Aussi, lorsqu'un américain ou un japonais repart dans son pays, un de mes tableaux de ma chère Bretagne sous le bras, un peu de moi part en voyage.
Il se remémorera ses vacances et pensera au bon temps. N'est-ce pas merveilleux ?

Alors, si je voulais définir mon oeuvre, mon travail, ma vie, je ne retiendrais qu'un mot très positif, le mot bonheur. Je suis comme vous, en permanence à sa recherche, je pense l'avoir à peu près trouvé, en partie grâce à vous et au choix de ce merveilleux métier fait aussi de doutes, de bas et de hauts.

Puisque ce bonheur existe, alors partageons-le et allons dès maintenant, si vous y consentez, nous promener ensemble et passer, je l'espère, un agréable moment.